Galerie

Indépendants, faites-vous des "golden balls" !

Aujourd’hui, billet d’humeur. Billet tout droit de mon coeur. Je vais vous raconter un joli conte de fée :

"Il était une fois une petite fille, mariée avec le prince charmant, élevant un joli enfant, avec un parcours professionnel, ma foi pas si mal. Toutefois, cette fille n’était pas si épanouie que cela, car elle avait un rêve. Le rêve de l’indépendance. Elle était consciente que ce n’était pas si facile; elle a vu ses parents travailler comme des fous dans ce monde d’indépendance. Cela ne l’empêchait pas de vouloir y goutter. En sécurité, puisqu’elle était mariée au prince charmant et que donc rien ne pouvait lui arriver, elle tissa tout de même un filet avec un revenu fixe partiel. Puis, une fois, ces arrières assurés elle se rendit compte que finalement, il ne lui faudrait pas grand chose pour récolter les fruits de son rêve. Au fil du chemin, elle se disait que ce n’était pas risqué, puisqu’elle n’avait pas besoin de beaucoup… et le temps passait. Puis un jour, elle se rappelait ce que lui disaient ses mentors "Que tout est dans l’intentionnalité" ou encore que "L’énergie suit l’intention" et tout d’un coup, comme une goutte en or tombée du ciel, elle se rendit compte qu’elle s’auto-sabotait. En visant, petit elle n’irait jamais haut, jamais loin, jamais au bout de son rêve….

Elle changea donc tout au fond de son coeur, son objectif et son mode de pensée pour chaque soir s’endormir en se disant qu’elle voulait s’éclater le plus possible, vivre à fond ses passions, se lever chaque matin avec le sourire et le coeur remplit de ses passions à mettre en place pour les autres et leurs succès, et surtout aussi pour son épanouissement personnel et son bien-être. Et là, comme par enchantement, la petite fille grandit, devient une belle femme pleine d’assurance, remplie d’ondes charmantes, encore plus passionnées et convaincues de ses prestations transmises avec diligence et passion, et…. de clients satisfaits, d’élèves ravis, et de nouveaux contrats pointant le bout de leur nez.

Et son mari et son fils étaient tous deux heureux de la voir partir s’épanouir chaque matin pour le plus grand succès et bonheur de tous !"

Vous avez aimé ce conte. J’espère qu’il vous permettra de vous mettre en route pour les golden…. globes, awards, balls, ou what ever…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s