Où se trouve la limite du corporate vs la valeur ajoutée sur les médias sociaux ?

L’autre jour, j’ai vu un tweet qui m’a fortement interpelé. Il mentionne les grandes entreprises françaises et leur présence sur Twitter. Suivant ce tweet, je me retrouvais à passer en revue une infographie (et heureusement que j’adore les infographies) « les marques corporate française sur Twitter » (ils citent notamment Capgemini, L’Oréal, Alcatel Lucent, …).

Selon l’étude, ce qui me choque (oui, oui, ce qui me choque), c’est qu’à aucun moment ces marques ne font autre chose que de s’adresser à leur tweetos de manière institutionnelle. Donc : où est la valeur ajoutée ? Du coup, je m’interroge et je me penche sur L’Oréal.

Après une brève recherche sur la plateforme de micro-blogging, je trouve une quinzaine de compte L’Oréal (au hasard) qui semblent être des comptes réels de l’entreprise. Parmi eux :

  • Un compte officiel USA, un France, un UK, un Inde, un Brésil
  • Un compte L’Oréal Press
  • Un compte L’Oréal Careers
  • Un compte L’Oréal Inside (contenu exclusif)
  • L’Oréal News des Pays-Bas
  • Etc.

Je me penche de plus près le compte L’Oréal Paris, qui tweete en français sur une page griffée : 3700 abonnés, 308 tweets (seulement ?). Grosso modo 1 tweet par jour, on y met notamment en avant les égéries et ambassadeurs de la marque. Le compte a été ouvert en mai juste avant Cannes, donc très probablement à cette occasion, et la marque continue à l’utiliser. On y trouve notamment :

  • les secrets de beauté de Hugh Laurie (bon c’est vrai qu’on reste sur sa fin, …enfin, c’est le du teasing…)

Tout ce petit laïus, pour m’amener à la réflexion : quel contenu transmettre sur les réseaux sociaux ? On parle de contenu à valeur ajoutée, on est d’accord que retrouver sur les réseaux le même contenu que sur le site de la marque, ça n’apporte pas grand chose (mais ça dépend de l’objectif, soit).

Toutefois, on voit dans cette infographie que les entreprises transmettent du corporate sur les réseaux : alors où s’arrête le corporate et où commence la valeur ajoutée ? Est-ce que les secrets de beauté de Hugh Laurie teasé sont du contenu corporate ou porteurs valeur ajoutée ? Pour toi, fan de la marque, cliente ou client potentiel-le où commence la valeur ajoutée dans ta relation avec la marque ?

Une réponse à “Où se trouve la limite du corporate vs la valeur ajoutée sur les médias sociaux ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s