Archives de Tag: mapping

Galerie

14 points pour Getting things done !

Cette galerie contient 1 photos.

En son temps, comprenez l’an dernier, je parlais de savoir gérer son quotidien à l’ère des réseaux sociaux, et je vous donnais mon truc : distinguer l’urgent de l’important. Je viens de tomber sur cet article de Business Insider qui … Lire la suite

Gérer son quotidien à l’ère des réseaux sociaux

Lorsque l’e-mail est arrivé, il a fallu quelques années pour que toutes les entreprises et les domaines d’activités l’adoptent. Et là, où il y a pas plus de 15 ans, on acceptait des délais de traitement et de réponses de plus d’une semaine, voire deux (courrier postal oblige), la norme est passée à un ou deux jours.

Et puis, sont arrivés les réseaux sociaux et la notion de réponse pratiquement instantanée. Et du coup, j’entends de plus en plus souvent des gens qui souhaitent obtenir des offres, des réponses « tout de suite », … et j’entends également souvent que la pression et le stress augmentent au sein des entreprises.

Alors j’ai envie de vous partager THE truc que j’utilise pour gérer tout ça… Je veux dire : comment distinguer l’urgent de l’important ? Qu’est-ce qu’on fait passer en premier ? Le schéma ci-dessous illustre mon truc… (ce n’est pas moi qui l’ait inventé. Je le tiens d’un de mes premiers boss, qui lui-même le tenait d’un de ces boss, …) voici donc un mapping :

Gérer les tâches au quotidien

On traite donc ce qui est urgent et important en premier lieu (tout ce qui est urgent n’est pas forcément important et inversément!). Toute la difficulté réside dans ce qui n’est pas urgent mais important et ce qui n’est pas important mais urgent. Et là, je dirais aller au plus efficace :

  • qu’est-ce que je peux faire de suite
  • qu’est-ce que je peux faire par moi-même
  • qu’est-ce qui est le plus rapide à faire
  • qu’est-ce qui me plaît le plus

A noter que pour ce dernier point, j’aurai tendance à le faire passer en premier dans la plupart des cas… (ben ouais, quoi, on bosse aussi pour se faire plaisir non ?!)

Et vous, c’est quoi votre truc pour gérer vos tâches au quotidien et pour résister à l’instantané ?

La performance et l’importance : mesure actionnable

Comme je le mentionnais dans mon billet précédent, je ne comprends qu’on puisse mesurer la performance sans prendre en compte l’importance et inversement.

J’ai l’habitude de mesurer la performance avec une échelle de satisfaction. Pour chacun de critères pour lesquels, je mesure la satisfaction j’inclus également l’importance. On peut le faire sous forme de tableau ou à la suite (voir ci-dessous).

Lors de l’analyse des résultats, je les présente sous une forme de mapping qui me permet d’avoir des résultats actionnables et un excellent outil d’aide à la décision. J’espère que ça vous sera utile !

Qu’en pensez-vous ?