Archives de Tag: règles

Gérer ses e-mails…

Et voilà que depuis ce matin Twitter se met à notifier les retweets, les messages directs, les mentions et autres dans ma boîte mail (oui, je sais j’ai lu tout ça aussi, c’est dans la vôtre également) … Je devrais modifier mes paramètres notif Twitter me direz-vous… Que nenni; ça m’intéresse, sauf que, elles viennent se greffer à celles de Facebook, newsletters,  offres e-boutic, live it well, deindeal et j’en passe… et du coup ma boîte mail croule sous les infos non prioritaires. Résultat : je perds de vue l’essentiel.

Que faire ?

Un ami (@kptncaillere) me disait justement, avant-hier soir, qu’il utilise des règles. Et paf, ce matin, je tombe sur un post du Journal du Net qui explique comment les créer pour mieux gérer sa boîte mail, et ça me donne un petit coup de pouce pour étoffer mon post de janvier.

Les règles, si vous ne le savez pas encore, vous permettre d’envoyer un e-mail provenant d’une adresse, contenant un mot, etc… dans le dossier de votre choix (il va sans dire que vous aurez pensé à créer tous ces dossiers avant de créer les règles, dans le cas contraire : bonne chance !). Et tac : boîte mail super clean et bien organisée !

L’autre truc, c’est que si vous êtes, comme moi, devenu des accros de la notif, ben vous êtes sans arrêt dérangé par un petit son intempestif de messagerie vous informant d’un nouvel e-mail ou provenant de votre iphone ou autre … et que du coup : vous êtes hyper moins productif car sans arrêt éloigné du droit chemin…

Voici mon truc pour gagner du temps :

Tout d’abord, out le son et les alarmes instantanées… Ensuite, je limite mes consultations : le matin en ouvrant mon laptop, avant la pause de midi, au retour de ma pause de midi et avant de clôturer ma journée-soirée-nuit …

Ou alors parfois, je reste à regarder ma boîte de réception vivre et grandir et grossir… juste comme ça… pour le plaisir (meuh non… mes journées elles ont pas plus de temps que les vôtres).

Et vous, c’est quoi votre truc ?

3 règles d’or et 6 astuces pour intégrer le blog dans le marketing du vin

Certains le savent déjà, d’autres pas. Je donne des cours de marketing à l’Ecole d’ingénieurs de Changins. C’est passionnant d’enseigner cette branche dans le domaine du vin. Toutefois, rares sont les vignerons qui ont des budgets faramineux pour leur marketing. Raison pour laquelle, j’aborde, outre les standards, les outils qui leur seront utiles en sortant de ce cours.

Un de ces outils est donc Internet. Je souhaite les sensibiliser particulièrement à la manière d’y écrire.

  • On sait que les internautes ne lisent pratiquement pas ou peu : « 17% restent moins de 4 secondes sur une page » (selon cet article de Etnyk, datant un peu je vous l’accorde).
  • On sait également que la lecture à l’écran n’est pas la même que sur papier; on parle de lecture scannée, en diagonale.

Il faut donc trouver un moyen de retenir le lecteur sur sa page. Voici mes trois règles d’or :

  1. Le texte doit pouvoir être « scanné »
  2. Les phrases sont courtes et précises
  3. L’écriture et objective est concrète

Autour du vin, l’émotion se crée, c’est une chance inouïe de relation-client qui n’existent pas dans beaucoup de domaine. Le blog est donc un moyen idéal pour communiquer d’humains à humains et de sortir de cette logique business-to-consumer. Et dans le cas où, je leur conseille de se créer un blog, voici les 6 astuces que Stéphanie nous a transmise chez MCMS au SAWI :

  1. « écriture informelle, style « e-mail », conversation avec des amis
  2. première personne, phrases simples, paragraphes courts, listes et gras pour mettre du texte en évidence (les lecteurs lisent en diagonale, aidons-les)
  3. subjectivité, point de vue personnel (pas de pseudo-objectivité journalistique)
  4. mode « témoignage », on raconte, narratif — où est l’histoire?
  5. pas de langue de bois, de blabla marketing, de machine à communiqué de presse (on ne peut pas parler avec un communiqué de presse, on veut apercevoir l’être humain derrière!)
  6. liens, pas de signature ni salutations, orthographe, ponctuation et grammaire soignées même si le ton est informel. »

A vous donc de tester, et de me faire part de votre propre expérience…

PS : dans le cas où vous souhaiteriez en apprendre plus sur les outils marketing pour petits budgets le site de La Poste regorge d’informations sur le marketing direct, ainsi qu’un livre « Communiquer avec un petit budget ».